Les Projets

Rénovation et modifications d’un corps de ferme

Informations projet

Lieu : Clohars-Carnoët (29)

Date : 2016

Surface : N.C.

Matériaux : bardage bois ajouré, bardage zinc anthra-zinc sur lucarnes créées et casquette d’entrée, verrière intérieure, escalier colimaçon

Points Forts : nouvelle esthétique extérieure plus contemporaine, création d’une terrasse intime orientée plein sud et entouré de 2 murs en pierre, mise en valeur et optimisation des volumes existants

Ce projet consiste en en la rénovation complète d’un corps de ferme situé à Clohars-Carnoët dans le Finistère.

ETAT ACTUEL

L’accès au terrain se fait sur sa limite nord.

La construction existante se compose :

  • d’une maison en pierre couverte d’une toiture en ardoise à double pans (type longère) dont la façade principale, orientée plein sud, est la seule façade à bénéficier d’ouvertures. Cela dit, le nombre d’ouvertures est trop faible pour assurer un bon éclairage intérieur. L’étage n’est pas aménagé.
  • d’une dalle située sur le pignon ouest de la longère : c’est la dalle d’un ancien bâtiment de ferme couvert d’une toiture mono-pente dont seuls la dalle et le pignon ouest existe encore.
  • d’un appentis en pierre situé sur la façade nord de la longère.
  • d’un appentis type “hangar” également situé sur la façade nord de la longère.

 

PROJET

L’idée du projet est de rendre ce corps de ferme plus confortable et plus adapté à la vie d’une famille de 4 personnes.

  • Sur la longère : la façade sud sera largement ouverte vers le jardin afin d’améliorer l’éclairage naturel tout en bénéficiant des apports solaires. À l’étage, deux lucarnes en zinc sont créées afin d’agrandir le volume existant tout en apportant un éclairage naturel de qualité.
  • En ce concerne la dalle située sur le pignon ouest de la longère, elle est conservée et transformée en terrasse abritée au nord et à l’ouest par les murs en pierre existants. Une ouverture créé dans le pignon ouest de la longère permet un accès direct de la pièce de vie à cet espace extérieur intime.
  • Sur la façade nord de la longère, les appentis existants sont entièrement rénovés. Les murs sont habillés d’un bardage à lames en bois ajourées.
  • Une casquette abrite la nouvelle entrée. Elle trouve sa place entre les deux apprentis rénovés.

Pour résumer ce projet, on peut dire qu’il permet de rendre plus habitable cette maison tout en lui donnant une esthétique extérieure très contemporaine.