Les Projets

Extension en structure bois – Guidel

Informations projet

Lieu : Guidel (56)

Date : août 2013 (réception)

Surface : 100m2 + stationnement couvert type car-port

Matériaux : structure bois, isolation par l'extérieur, bardage zinc quartz, brise soleil métal noir

Points Forts : modernisation de la maison néo-bretonne initiale, ouverture maximale vers le jardin, éclairage naturel et apport solaire de qualité, isolation maximale, stationnement couvert...

Ce projet consiste en la rénovation et l’extension d’une maison individuelle située à Guidel dans le Morbihan. Le potentiel de cette construction traditionnelle des années 60-70 était bien là, sous la végétation débordante qui l’oppressait. Il ne restait plus qu’à lui offrir une seconde jeunesse…

Cette rénovation a nécessité beaucoup de travaux mais avant tout, il a fallu effectuer de gros travaux d’élagage et de taille d’arbres. La maison avait besoin de « respirer » et de lumière.

Outre les travaux de couverture, d’isolation, d’électricité ou bien encore de plomberie qui étaient à prévoir, le plus gros problème de cette construction était son orientation. En effet, toutes les ouvertures se situaient côté rue. La façade ouest donnant sur le jardin était complètement « aveugle » : aucune ouverture ne permettaient de profiter du jardin arboré. Pour palier à ce problème, une extension de type véranda habillée d’ardoise avait été construite sur cette façade ouest. Malheureusement, cette extension très vitrée se situait plus de 50cm en dessous du niveau du rez-de-chaussée et était reliée à la maison par une seule petite porte.

Le projet a donc consister à redéfinir les limites de la maison afin de la repositionner plus judicieusement sur le terrain et de profiter au maximum du jardin arboré.

Les travaux sur la maison existante

Si à l’intérieur, les volumes ont été complètement revus, à l’extérieur, le volume principal de la maison est resté inchangé. Seules les deux lucarnes de toitures ont été remplacées par des châssis de toit afin d’alléger la toiture existante et d’apporter plus de luminosité à l’étage. Côté jardin, les outeaux de la toiture ont disparus au profit de deux châssis de toit. Le volume de la véranda existante a été entièrement démoli pour que la maison retrouve sa forme d’origine.

Le volume extérieur de la maison a donc été conservé, mais l’apparence et le style ont été bien modifié. Pour cela, certaines baies ont été agrandies et les entourage en pierre de taille qui ornaient les fenêtres et les quatre angles de la maison, ont disparus sous 12cm d’isolation extérieure. Ses modifications ont permis d’apporter un confort thermique de qualité. Si les ouvertures du pignon sud ont été agrandies pour profiter des apports solaires, le pignon nord à quant à lui été « refermé » : deux fenêtres ont été bouchées au rez-de-chaussée pour éviter les déperditions thermiques.

Les Extensions

Une fois, les travaux de démolition terminés, la maison devait retrouver sa place sur le terrain.

C’est dans ce but que deux extensions en structure bois ont été créées : l’une côté rue et l’autre côté jardin.
L’extension côté rue se compose de 3 parties distinctes :

  • Un auvent (car-port) permettant de d’abriter le stationnement des voitures.
    A l’origine du projet, un pin d’Autriche de belle taille devait être conserver. Une trémie dans la toiture du auvent aurait laisser passer le tronc de cet arbre et un éclairage indirect aurait permis une mise en valeur de ce sujet. Malheureusement, les racines de l’arbre ont été endommagées lors du terrassement des plots béton. Nous avons du prendre la décision d’abattre l’arbre. De nouvelles plantations à l’entrée et la mise en place de suspensions lumineuses permettront d’adoucir cette toiture en zinc noir.
  • Un module d’entrée
    Cette extension en structure bois permet d’étendre la maison vers la rue et donc de la repositionner sur le terrain. Une rampe donne accès à la nouvelle porte d’entrée de l’habitation. Ce volume de plain-pied est volontairement distinct de la maison existante pour éviter d’amalgamer les différents volumes. C’est pour la même raison que ses façades sont habillées d’un bardage en zinc posé horizontalement.
  • Une galerie vitrée
    La liaison entre la maison existante et la nouvelle entrée se fait par un couloir vitré qui relie en même temps deux terrasses en bois. L’une de ces terrasses est une sorte de patio extérieur qui permet d’éclairer et d’étendre le salon vers l’extérieur.

L’extension côté jardin participe elle aussi à repositionner le projet sur le terrain. En structure bois, elle se compose de 2 volumes distincts :

  • un volume de plein pied largement vitrée sur le sud-ouest permet d’ouvrir la maison sur le jardin. Une casquette brise soleil abritera la terrasse tout en protégeant les grandes baies d’un apport solaire trop important l’été.
  • un volume sur deux niveaux habillé d’un bardage en zinc idem à celui du volume entrée permet d’agrandir l’étage de l’habitation.

Après 7 mois de chantier, la réception de ce chantier de rénovation et extension en structure bois a eu lieu début août 2013.

Photographies : Sonia Lorec

Voici quelques images 3D et photos du chantier :